Au Cameroun, une jeune fille devient Ministre des postes et Télécommunications pour une journée

A l’occasion de la célébration de la journée Internationale de la fille, Madame Minette LIBOM LI LIKENG, Ministre des Postes et Télécommunications a donné son poste à la jeune SALAH Kiberlly pour une journée dans le cadre de l’initiative  #GirlsTakeover .

Le 30 Octobre 2020, Madame SALAH Kimberly, âgée de 24 ans et originaire du Nord-Ouest du Cameroun a temporairement occupé le Poste de Ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun. L’étudiante en génie mécanique a à cet effet présidé une réunion avec les Directeurs généraux du Secteur des Télécommunications. Les échanges ont porté sur la place accordée à la jeune fille dans les Télécommunications et la lutte contre la cybercriminalité.

Madame SALAH Kimberly,  Ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun du 30 octobre 2020
Madame SALAH Kimberly, Ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun du 30 octobre 2020 ©MartineNdo

2020, la jeune fille et les TIC

La célébration de la journée internationale de la fille, le 11 octobre de chaque année, est le résultat de longs processus et des campagnes initiées par la Communauté Internationale pour lutter contre les discriminations faites à la fille à travers le monde. Pour l’édition 2020, le thème choisi est « la liberté d’être en ligne». À cette occasion les jeunes filles sont appelées à s’exprimer et à combattre le harcèlement dont elles sont victimes sur les réseaux sociaux.

Ces violences sont des freins pour l’épanouissement de la jeune fille et son leadership. C’est l’une des raisons d’être de la campagne  #GirlsTakeover de Plan International qui vise à permettre à une jeune fille sélectionnée sur la base de critères bien précis, d’assumer le temps d’une célébration un rôle de leader et d’occuper une position de pouvoir afin de développer la croyance des jeunes filles en ce dont elles sont capables. Le #GirlsTakeover avec le ministre des postes et Télécommunications concerne entre autres :

  • la sensibilisation des responsables, décideurs et partenaires du secteur des TIC sur l’importance du respect des droits de la jeune fille sur internet et le développement des outils pour dénoncer les violences en ligne ;
  • et à l’éducation de la jeune fille sur l’utilisation efficace d’internet et la gestion responsable de de leur présence sur les réseaux sociaux.
    C’est dans cette optique que le jeune SALAH a occupé spécifiquement le poste de MINPOSTEL.

La jeune fille et sa liberté d’être en ligne

Madame SALAH, le Ministre des Postes et Télécommunications de rôle a présidé une réunion Générale avec les Jeunes filles, les Directeurs et Chef de Division de son département Ministériel, les Directeurs généraux des entreprises sous tutelles et des sociétés de Téléphonie Mobile pendant laquelle elle a rappelé l’importance de la liberté de la jeune fille dans les télécommunications. Elle a également encouragé les jeunes filles, à occuper des postes de leaderships.


Chères filles, le futur est entre nos mains ! … Il est temps pour nous de dénoncer toutes formes de violences en ligne et hors ligne, il est temps pour nous de nous dire, OUI JE PEUX DEVENIR CELLE QUE JE VEUX ETRE

Madame SALAH

Prenant la Parole à son tour, Madame Minette LIBOM LI LIKENG, Ministre des postes et télécommunications, à réitérer l’engagement de son département Ministériel dans la lutte contre les inégalités de genre. Elle a par ailleurs insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas de « l’égalité pour l’égalité, il faut les compétences ».

Libre d’être en ligne mais responsable, thème adopté par le MINPOSTEL

La jeune fille camerounaise est libre d’être en ligne mais elle doit aussi contribuer à bâtir plus de responsabilité et de citoyenneté sur internet

MINPOSTEL

Les réseaux sociaux offrent certes de nombreuses opportunités et possibilités mais il existe une multitude de risques sur lesquels il faut attirer l’attention de la jeune fille afin de la mettre à l’abri de la cybercriminalité et des violences faites en ligne. Cependant la jeune fille doit également adopter des attitudes dans ce sens.

 » Comportez-vous sur la toile de manière respectueuse honnête et polie en un mot «  Madame le MINPOSTEL à l’endroit des jeunes filles.

 Madame Minette LIBOM LI LIKENG, Ministre des Postes et Télécommunications  ©MartineNdo
Madame Minette LIBOM LI LIKENG, Ministre des Postes et Télécommunications ©MartineNdo

Toutes les parties prenantes doivent se mettre ensemble pour l’accompagnent de la jeune fille dans l’appropriation responsable des opportunités offertes par le numérique. Cet accompagnement commence par encourager les jeunes filles à se lancer dans les études techniques jadis réservés aux hommes. Car selon Madame le MIPOSTEL les TIC sont une opportunité pour la jeune fille en vue de rattraper l’écart qui existe entre l’homme et la femme. Le numérique constitue en effet un puissant vecteur de croissance économique et de progrès.

Plan International au Cameroun souhaite « par cette initiative donner de l’espoir et encourager les jeunes filles qui peuvent se reconnaître à travers la jeune Kimberly à continuer de rêver et croire en leur potentiel, en leur capacité et mettre tout en œuvre pour réaliser leurs ambitions » Dr Collins SAYANG, Directeur des Programmes à PLAN Cameroun

Madame SALAH Kimberly, satisfaite de sa journée au poste de Ministre des Postes et Télécommunications affirme que cette activité lui a permis de regagner confiance en elle et de développer les compétences essentielles nécessaires à l’exercice du leadership.

 #ODD5  #ODD4   #FreeToBeOnline 

Martine NDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *